Depuis 1995, l’étude électorale suisse (Selects) étudie le comportement électoral des citoyen-ne-s suisses lors des élections nationales. Le projet met en lumière la dynamique de la formation de l’opinion des citoyen-ne-s, ainsi que les facteurs déterminants leur participation politique et leur choix de vote envers un candidat ou un parti spécifique. En outre, l’étude collecte des données d’enquête sur les activités de campagne des candidat-e-s, leurs positionnements politiques et leurs visions de la représentation politique. Depuis sa création en 1995, Selects a créé une série de jeux de données, permettant une comparaison à long-terme, tout en incluant constamment de nouvelles questions de recherches novatrices. Selects est financé par le FNS et le travail est centralisé chez FORS depuis 2008.
Selects en bref
Au niveau national, les élections parlementaires suisses ont fréquemment été considérées comme des élections « de faible importance ». L’intérêt pour les élections nationales a, de ce fait, été relativement limité pendant une longue période – non seulement du côté de l’électorat suisse (la participation électorale entre 1971 et 2015 a généralement été de moins de 50%), mais également du côté de la recherche électorale au niveau académique : pas une seule enquête électorale n’a été menée avant le début des années 1970. Ce fut probablement la polarisation croissante de la politique suisse, ainsi que l’essor de la droite populiste au début des années 1990 qui ont généré une nouvelle vague d’intérêt pour les élections fédérales.

En ce sens, les élections de 1995 ont constitué, selon les mots de Peter Farago (1995), un « nouveau départ », avec la création du projet d’étude électorale suisse (Selects), initialement créé en associant les départements de science politique de l’Université de Berne, Genève et Zurich. Depuis lors, des enquêtes de grande envergure ont été menées dans le cadre du projet Selects pour les élections fédérales de 1995, 1999, 2003, 2007, 2011 et 2015, afin d’aboutir non seulement à une consolidation mais également à une expansion massive de la recherche électorale en Suisse.

Au niveau des électeur-rice-s, Selects permet aux chercheurs d’étudier la participation, les opinions politiques, ainsi que l’intention/le choix de vote des citoyen-ne-s par le biais d’enquêtes post-électorales et d’enquêtes de panels de grandes envergures. Au niveau des candidat-e-s, Selects mène des enquêtes auprès des candidat-e-s politiques, en étudiant les facteurs sous-jacents de leur succès électoral, ou le lien entre les votant-e-s et l’élite politique. Finalement, dans les analyses des médias, de grandes quantités de données relatives à la campagne électorale sont collectées dans les médias afin de placer les processus individuels de formation de l’opinion dans leur contexte d’information. Parallèlement à ces données, Selects a également créé une série de données, couvrant la période 1971 – 2015, qui permet d’effectuer des comparaisons à long terme entre les élections parlementaires suisses.

Réseau de recherche international
Au niveau international, Selects fait partie intégrante de deux grands projets internationaux de recherche comparative :

L’étude comparative des systèmes électoraux – Comparative Study of Electoral Systems (CSES) – est un réseau international d’études électorales au niveau national. CSES développe des modules de questions qui peuvent être intégrés dans les enquêtes post-votation des électeur-rice-s. La cinquième phase du module CSES sera intégrée dans le questionnaire Selects 2019, et Selects a également participé aux quatre cycles précédents.

Selects fait également partie du réseau Comparative Candidates Survey (CCS), qui mène des enquêtes auprès de l’ensemble des candidat-e-s aux élections nationales dans les pays participants. La Suisse mène cette enquête supplémentaire chaque année électorale depuis 2007.

Organisation et financement

Selects est financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et dirigé par l’équipe « Enquêtes politiques » au sein de FORS. Sous la conduite de la Prof. Dr. Anke Tresch, l’équipe d’enquêtes politiques réalise les tâches suivantes :

  • Planification générale et organisation des composantes du questionnaire ;
  • Préparation des échantillons ;
  • Elaboration des questionnaires et développement de méthodes d’enquêtes spécifiques ;
  • Traduction des questionnaires dans les trois langues officielles (allemand, français, italien) ;
  • Nettoyage, documentation et mise à disposition des données Selects, ainsi que du fichier cumulatif longitudinal ;
  • Rédaction et révision de rapports scientifiques.

Commission

La commission Selects garantit un lien étroit entre Selects, la communauté scientifique suisse et d’autres autorités publiques associées aux élections. La commission est mandatée par le Conseil de fondation de FORS. Conformément à son mandat, elle a pour mission de garantir la qualité et de renforcer le réseau de la recherche électorale auprès des universités suisses et d’autres autorités concernées par les élections.

Membres

  • Président: Prof. Dr. Romain Lachat (SciencesPo, Paris)
  • Dr. Nathalie Giger (Université de Genève, Département de science politique et relations internationales)
  • Dr. Silja Häusermann (Université de Zürich, Département de science politique)
  • Dr. Georg Lutz (FORS, Université de Lausanne)
  • Dr. Anke Tresch (FORS, Université de Lausanne)
  • Lionel Marquis (Université de Lausanne, Institut d’études politiques, historiques et internationales)
  • Peter Moser (Office de la statistique du canton de Zürich)
  • Dr. Pascal Sciarini (Université de Genève, Département de science politique et relations internationales)
  • Madeleine Schneider (Office fédéral de la statistique)
  • Dr. Isabelle Stadelmann-Steffen (Université de Berne, Institut de science politique)
  • Dr. Alexander H. Trechsel (Université de Lucerne, Département de science politique)

Directeur de projet

  • Prof. Dr. Anke Tresch (FORS, Université de Lausanne)

Secrétaire

  • Denise Bloch (FORS)

Méthodologie
En tant qu’enquête reconnue d’importance nationale pour la Suisse, le projet de recherche Selects obtient depuis 2011 un échantillon individuel tiré aléatoirement du cadre d’échantillonnage de l’Office fédéral de la statistique. Celui-ci représente les citoyen-ne-s suisses, âgés de 18 ans et plus, ayant le droit de vote. L’utilisation du registre d’échantillonnage est réglée par l’ordonnance concernant l’exécution des relevés statistiques fédéraux du 30 juin 1993, selon l’art. 13c, al. 2, lettre. d.

Construction de l’échantillon

Du côté des électeur-rice-s

Du côté des candidat-e-s

Collecte de données

Du côté des électeur-rice-s

Du côté des candidat-e-s

Sujets abordés et questionnaires
L’étude électorale suisse (Selects) intègre chaque quatre ans, en complément aux questionnaires principaux, de nouveaux modules thématiques particulièrement importants pour les chercheur-euse-s, tout en gardant la continuité nécessaire pour la comparaison des vagues précédentes.

En outre, les différentes enquêtes sont coordonnées entre-elles. Ainsi, par exemple, les questions sur les attitudes face à certains sujets politiques sont identiques dans l’enquête auprès des candidat-e-s et dans l’enquête post-électorale, ce qui permet de comparer le positionnement des candidat-e-s et des citoyen-ne-s.

Du côté des électeur-rice-s

Du côté des candidat-e-s

Données
Les questionnaires, codebooks, rapports techniques, ainsi que les données de l’étude électorale suisse (Selects) sont déposés à la Fondation suisse pour la recherche en sciences sociales FORS.

Les données peuvent être téléchargées gratuitement sur FORSbase ou sur le serveur Nesstar. Le serveur Nesstar de FORS permet d’explorer les données (p.ex. voir la distribution détaillée de chaque variable et le libellé des questions) sans avoir besoin de s’enregistrer. Cependant, les analyses en ligne et le téléchargement des données ne sont disponibles que pour les utilisateurs ayant un compte FORSbase.

Les données suisses en lien avec l’étude comparative des systèmes électoraux – Comparative Study of Electoral Systems (CSES) – sont disponibles sur le site internet du CSES.

Téléchargement des données et documentation

Publications

Brochures Selects

Selects 2015

                   

Selects 2011

                   

Selects 2007

                   

Autres publications

The 2015 Swiss National Elections. Nathalie Giger, Line Rennwald & Anke Tresch (eds.) 2018. Swiss Political Science Review 24(4).

The (in)stability of voters’ perceptions of competence and associative issue ownership: The role of media coverage. Anke Tresch & Alexandra Feddersen (2018). Political Communication.

The 2011 Swiss Elections. Romain Lachat, Georg Lutz et Isabelle Stadelmann-Steffen (eds.). 2014. Swiss Political Science Review 20(4).

The Swiss National Elections 2007. Georg Lutz, Thomas Milic et Marco Steenbergen (eds.). 2010. Swiss Political Science Review 16(3).
Résumé de la publication (en allemand)