Enquêtes FORS COVID-19

FORS contribue à l’évaluation de l’impact de la pandémie de COVID-19 sur la population en Suisse. Des questions sur le COVID-19 ont été incluses dans diverses enquêtes FORS pour les mettre ensuite à la disposition des chercheuses et chercheurs en Suisse.

Panel suisse de ménages

Le Panel suisse de ménages a mené une enquête supplémentaire pour évaluer les conditions de vie pendant le semi-confinement dû au COVID-19 au printemps 2020. Grâce à cette mesure intermédiaire, le PSM offre une occasion intéressante d’observer l’impact de cette période sur la vie quotidienne de la population en Suisse et les changements que la crise entraine.
La vague supplémentaire se concentre sur les thèmes suivants:

  • le bien-être et la santé
  • les changements dans la situation professionnelle et financière
  • l’utilisation du temps
  • l’école à la maison
  • la vie familiale et sociale et
  • l’évaluation des mesures du gouvernement.

Premiers résultats de l’étude COVID-19 du Panel suisse de ménages

First results of the Swiss Household Panel – Covid-19 Study
Jan-Erik Refle, Marieke Voorpostel, Florence Lebert, Ursina Kuhn, Hannah S. Klaas, Valérie-Anne Ryser, Nora Dasoki, Gian-Andrea Monsch, Erika Antal and Robin Tillmann

Publié dans FORS Working Paper Series

Les données de l’étude COVID-19 PSM sont disponibles sur FORSbase.

Articles scientifiques autour du COVID-19 du Panel suisse de ménages

Who is most affected by the Corona crisis? An analysis of changes in stress and well-being in Switzerland.
Ursina Kuhn , Hannah S. Klaas , Erika Antal , Nora Dasoki , Florence Lebert , Oliver Lipps
Lien vers l’article

________________________
Cet article utilise des données du Panel suisse de ménages:
Large loss in studying time during the closure of schools in Switzerland in 2020
Michael Grätz (UNIL) and Oliver Lipps (FORS)
Lien vers l’article

MOSAiCH-ISSP

L’enquête MOSAiCH, qui cette année était consacrée au thème de l’environnement et du climat, est menée en deux parties. Enfin, la deuxième partie comprenait des questions sur COVID-19 et les mesures prises par la Confédération. En plus de certaines questions sur la politique, les effets sur le bien-être, la situation professionnelle et la compatibilité entre la famille et le travail ont été étudiés. Le questionnaire a été rempli par un peu plus de 2 000 personnes entre fin avril et fin mai.

Les résultats les plus importants de l’enquête COVID-19 de MOSAiCH, résumés dans des fiches d’information.

Bien-être et inquiétudes pendant le confinement. Fiche d'information n°1

Enquête FORS Covid-19, fiche d’information N°1

Bien-être et inquiétudes pendant le confinement
Auteurs: Franziska Ehrler, Gian-Andrea Monsch, Stephanie Steinmetz

La présente fiche d’information synthétise les résultats concernant la question du bien-être dans le cadre de l’enquête FORS Covid-19 MOSAiCH, qui a été menée entre fin avril et mai 2020 auprès de 1 937 personnes en Suisse. Dans ce domaine, l’enquête s’est intéressée au bien-être et, de manière générale, à la satisfaction dans la vie, mais également à la question de savoir dans quelle mesure les personnes sont satisfaites des différents aspects de leur vie (tels que la situation familiale ou financière) et dans quelle mesure elles sont préoccu­pées par les conséquences du Covid-19. Une dernière partie a été consacrée aux questions ayant trait au soutien social et émotionnel ainsi qu’à l’isolement social.

Principaux résultats

  • Environ un cinquième des personnes inter­rogées connaissent personnellement une personne ayant été touchée par le Covid-19 et six pour cent en ont eues dans leur propre ménage.
  • Pendant le confine­ment, le bien-être général et la satisfaction dans la vie ont été en moyenne au même niveau qu’avant la pandémie du Covid-19.
  • Une part importante de la population est très préoccupée par les conséquences du Covid-19 sur leur entourage et leur vie.
  • Les préoccupations quant à l’im­pact du Covid-19 sur la santé, la vie sociale et familiale et sur le travail sont plus répandues en Suisse latine qu’en Suisse alémanique.
  • Environ deux tiers des personnes interro­gées ont déclaré que la compagnie d’autres personnes leur a manqué pendant le confinement. Cependant, une importante majorité d’entre elles ont pu compter sur un soutien émotionnel dans leur entourage.

Fiche d’information N°1 : Bien-être et inquiétudes pendant le confinement

Politique, droits fondamentaux et enjeux environ-nementaux pendant la période de confinement. Fiche d'information n°2

FORS Covid-19 – Enquêtes, fiche d’information n° 2

Politique, droits fondamentaux et enjeux environ­nementaux pendant la période de confinement
Auteurs: Gian-Andrea Monsch, Franziska Ehrler et Stéphanie Steinmetz

Cette fiche d’information présente les résultats de l’enquête FORS Covid-19 MOSAiCH menée en Suisse entre fin avril et fin mai 2020 auprès de 1 937 personnes faisant partie de ménages privés. Dans ce domaine, nous évaluons, d’une part, comment la population a vécu les restrictions des droits fondamentaux pendant la crise du Covid-19 et dans quelle mesure elles les ont légitimées. D’autre part, cette fiche est consacrée à l’influence que la crise du Covid-19 pourrait avoir sur le débat environnemental.

Principaux résultats

  • Les restrictions parfois drastiques des droits fondamentaux au printemps 2020 ont été tolérées et même approu­vées par une grande partie de la popu­lation. Une des raisons de cette accep­tation est la conviction que le système politique de ce pays est capable de produire des solutions à de telles crises.
  • La population a fait confiance aux res­ponsables politiques et aux experts scientifiques avant et pendant la crise du Covid-19. Elle est plus sceptique à l’égard des médias et de l’économie.
  • La population ne croit pas que le Covid-19 aura un effet positif sur l’environ­nement. Les dommages économiques feront au contraire passer au second plan la protection de l’environnement.
  • Le classement par ordre d’importance des domaines problématiques pour la Suisse reste le même. Cependant, l’en­vironnement, qui vient en deuxième po­sition après les soins de santé, a perdu un peu de son importance. En revan­che, l’attention accordée aux problèmes économiques s’est accrue.

Fiche d’information n°2 : Politique, droits fondamentaux et enjeux environnementaux pendant la période de confinement

Activite professionnelle en temps de confinement et perspectives d’avenir. Fiche d'information n°3

FORS Covid-19 – Enquêtes, fiche d’information n°3

Activité professionnelle en temps de confinement et perspectives d’avenir
Auteurs:Franziska Ehrler, Gian-Andrea Monsch, Stephanie Steinmetz

Cette fiche d’information présente les résultats de l’enquête FORS Covid-19 MOSAiCH menée en Suisse entre fin avril et fin mai 2020 concernant le domaine Travail. Dans ce domaine, une enquête a été menée pour savoir comment la situation professionnelle des ménages a changé pendant la période de confinement et quels changements les personnes interrogées attendent à l’avenir. En outre, celles-ci ont été interrogés sur leur satisfaction quant à leur travail et à leur situation financière. Les questions ayant trait au travail portaient sur la situation professionnelle de la personne interrogée, mais également sur celle de son partenaire. Sur les 1 937 répon­dants, 1 298 (67 %) avaient un emploi et 1 006 (52 %) travaillaient en partenariat avec une personne salariée.

Principaux résultats

  • Le confinement a modifié la situation professionnelle de quatre travailleurs sur cinq.
  • Un ménage de travailleurs sur six a été touché par le chômage partiel. Le sexe et l’âge ne jouent aucun rôle, le chômage partiel touche tout le monde.
  • Néanmoins, les trois quarts de la popula­tion active sont globalement contents de leur travail et le même nombre de travail­leurs sont satisfaits de leur situation financière.
  • Plus satisfaits de leur travail et de leur situation financière, les employés du sec­teur public sont aussi moins préoccupés par leur situation financière que ceux du secteur privé.
  • Les travailleurs indépendants sont très préoccupés par l’impact de la crise du Covid-19 sur leur situation financière.
  • Deux tiers des personnes interrogées s’attendent à ce que la situation de l’emploi se normalise rapidement

Fiche d’information n°3 : Activité professionnelle en temps de confinement et perspectives d’avenir

Conciliation de la vie de famille et du travail pendant le confinement. Fiche d'information n°4

Enquête COVID-19, Fiche d’information, N°4

Conciliation de la vie de famille et du travail pendant le confinement
Auteurs: Stephanie Steinmetz et Gian-Andrea Monsch

En quelques jours, le confinement a presque complètement paralysé la vie sociale et économique en Suisse. La fermeture de nombreux magasins et l’arrêt de la production de biens qui n’étaient pas classés comme systémiquement importants ont frappé très durement de nombreux employés. En outre, la fermeture des garderies et des écoles a obligé de nombreuses personnes à réduire ou à abandonner complètement leur emploi afin de pouvoir s’occuper de leurs enfants. Le fardeau de la réduction de l’emploi, d’une part, et de l’augmentation de la garde des enfants, d’autre part, touche souvent plus fortement les femmes que les hommes, ce qui peut avoir de graves conséquences, surtout à long terme. Cette fiche d’information, qui présente les résultats de l’enquête FORS Covid-19 MOSAiCH sur la famille et le travail, a été menée entre fin avril et mai 2020 auprès de 1939 personnes dans des ménages privés suisses. Au cours de l’enquête, diverses questions ont été posées sur la garde des enfants et les tâches du ménage. En outre, les répondants ont été interrogés sur leur satisfaction dans divers domaines de la vie de famille ainsi que sur les éventuels conflits dans le partenariat.

Principaux résultats

  • Près des trois quarts des ménages avec enfants qui ont été interrogés n’ont pas eu recours à des structures externes de garde d’enfants.
  • Pour une grande partie des répondants, peu de changements étaient à signaler en termes de garde d’enfants et de travaux ménagers. Deux tendances ont été observées dans les ménages où un changement a été constaté. Une tendance à devoir s’impliquer davantage dans la garde des enfants et les autres tâches du ménage a été observée surtout chez les pères, mais le confinement a également eu de telles consé­quences pour les mères (une sur cinq).
  • Plus de la moitié des personnes interrogées, majoritairement des femmes en l’occurrence, ont fait état d’une charge supplémentaire en matière de soins et d’attention à apporter à des personnes extérieures au ménage pendant le confinement.
  • En particulier, les mères et pères seuls et les ménages à faible revenu n’ont guère pu compter sur un soutien émotionnel et pratique.
  • Les femmes ont eu tendance à réduire davan­tage que les hommes leurs horaires de travail pendant le confinement.
  • Pour la majorité des ménages, l’ampleur des éventuels conflits de partenariat pendant le confi­nement est resté inchangé. Une hausse est observable surtout dans les familles et chez les mères et pères élevant seuls leurs enfants.
  • En général, on a observé un très haut niveau de satisfaction à l’égard du partenariat et de la vie de famille pendant la période du confinement.

Fiche d’information n°4 : Conciliation de la vie de famille et du travail pendant le confinement.

Fiche technique MOSAiCH COVID-19

Informations détaillées sur l’enquête MOSAiCH COVID-19:

MOSAiCH COVID-19 survey

Les données

La version beta des données est disponible sur demande sous le lien suivant : https://forsbase.unil.ch/project/study-public-overview/17049/0/

Les fiches d’informations ont été reprises par la plateforme web « DeFacto – plus que des opinions ».

A lire ici.

Dorénavant, les données du PSM COVID-19 sont disponibles sur FORSbase.

SHARE

SHARE est l’enquête sur la santé, le vieillissement et la retraite en Europe. En Suisse, SHARE est pilotée conjointement par FORS et l’Université de Lausanne. Sur demande de la commission européenne, une enquête téléphonique investiguant l’impact de la pandémie auprès des répondants de SHARE a été mise sur pied. La collecte des données a été effectuée en juin et juillet. Un premier volet de questions concerne l’impact du COVID-19 sur la santé physique et mentale, sur le suivi médical et le respect des mesures sanitaires. Un deuxième volet analyse l’impact de la pandémie sur l’emploi, les conditions de travail et la situation financière. Et un dernier volet investigue l’impact du COVID-19 sur les contacts sociaux et le soutien social.

Ces données pourront être liées aux autres données collectées dans le cadre de SHARE et seront mises à disposition de la communauté scientifique début 2021.

Selects

La prochaine vague du panel Selects débutera le 28 septembre 2020. Il y aura un bloc sur COVID-19, avec des données qui seront publiées fin 2020/mi-janvier 2021.

Plus d’informations sur nos enquêtes