Skip to navigation Skip to the content

Etat de santé subjectif

La santé est importante pour le bien-être et c’est l’Etat de santé subjectif qui a plus d’importance que la présence ou l’absence des maladies concrètes. Les gens peuvent se sentir en bonne santé même s’ils ont une maladie, si cette maladie est soignable et n’est pas lié à une réduction de qualité de vie. Dans le cadre du European Social Survey (ESS) comment les personnes évaluent leur Etat de santé en général.

Gesundheit_f

Source: European Social Survey 2014 (Espagne et Grande-Bretagne: ESS 2012)

Dans tous les pays considérés, les jeunes, comme on peut s’y attendre, apprécient plus positivement leur état de santé que les personnes âgés, qui sont plus souvent confrontées à des problèmes de santé.

En comparaison européenne, on constate que l’état de santé subjectif de la population, tous âges confondus, est meilleur en Suisse que dans les autres pays d’Europe (sauf la Suède). Il s’avère même qu’une importante majorité des personnes d’un certain âge estime que leur état de santé est bon, voire excellent, à la différence, par exemple, de ce que l’on observe dans des pays comme la Pologne ou l’Espagne, où les personnes des mêmes tranches d’âge portent une appréciation nettement moins favorable. La Suisse fait partie des pays où l’on peut non seulement compter sur une longue espérance de vie, mais aussi espérer vivre de nombreuses années en bonne santé.

Download des données du graphique (fichier Excel)

Pour en savoir plus sur:

L’enquête ESS

Les données suisses de l‘enquête ESS (FORS Nesstar)

 

Source des textes et des graphiques est le Rapport social 2016:

Franziska Ehrler, Felix Bühlmann, Peter Farago, François Höpflinger, Dominique Joye, Pasqualina Perrig-Chiello et Christian Suter (Hg.). Rapport Social 2016: Bien-être. Zürich: Seismo-Verlag.