Skip to navigation Skip to the content

Données internationales

CESSDA

FORS est membre du CESSDA (Council of European Social Science Data Archives). Cette organisation est un réseau d’archives de données européennes qui, en tant qu’organe de coordination, contribue notamment à définir des standards de documentation. Elle régle également la circulation des données au sein du réseau et favorise l’échange international. L’appartenance de FORS au CESSDA ouvre aux chercheurs suisses un accès facilité aux données distribuées par l’ensemble des archives membres. D’autre part, le CESSDA offre sur son site un portail qui regroupe toutes les données diffusées par les serveurs Nesstar des archives du réseau.

ICPSR

L’accès aux données de l’ICPSR en Suisse :

L’ICPSR, Inter-university Consortium for Political and Social Research, University of Michigan, Ann Arbor, est une des plus anciennes et certainement la plus importante archive de données au monde. Il assure l’accès à des jeux de données américains mais aussi aux jeux de données étrangers les plus importants, par exemple les Eurobaromètres de l’Union européenne. L’ICPSR s’appuie sur un réseau de membres institutionnels, généralement des universités, des hautes écoles ou des instituts de recherche, qui assurent également son financement. Il a un représentant officiel dans chaque organisme membre. C’est à lui que s’adressent les personnes souhaitant obtenir un soutien dans la recherche de données pertinentes. Les personnels et étudiants de des écoles et instituts membres ont un accès gratuit aux données. L’ICPSR a mis en place un système d’authentification qui permet l’accès direct aux données pour toute personne opérant le téléchargement depuis un poste d’un des organismes membres.

En Suisse, l’accès aux données de l’ICPSR est assuré par trois organismes :

Organisme Accès aux données Représentants
FORS Accès direct pour le personnel et les étudiants des universités de Lausanne, Fribourg, Neuchâtel, Berne, Bâle et St.Gall, des écoles polytechniques fédérales et des hautes écoles spécialisées concernées par les sciences sociales Stefan Buerli
Université de Genève Le personnel et les étudiants de l’Université de Genève doivent requérir les données auprès du représentant officiel Eugène Horber
Université de Zürich Accès direct pour le personnel et les étudiants de l’Université de Zürich Andrée Helminger

Note Pour les universités représentées par FORS, seuls les blocs d’adresses IP principaux sont actuellement intégrés au système d’accès direct. Si un usager rencontre des problèmes d’accès, il est invité à prendre contact avec le représentant de l’ICPSR à FORS. L’accès direct n’a pas encore été installé pour les domaines “sciences sociales” des HES, mais va l’être incessamment. D’ici là, les personnes intéressées peuvent prendre contact avec le représentant de l’ICPSR à FORS.

LIS – Cross-National Data Center in Luxembourg

Le LIS (Cross-National Data Center in Luxembourg) est un projet international qui met à disposition des chercheurs une base de données harmonisée sur le revenu des ménages. Elle intègre les micro-données provenant des différentes enquêtes nationales menées à intervalle régulier dans les 41 pays participants. En ce qui concerne la Suisse, les informations intégrées sont issues de l’enquête suisse sur les revenus et la consommation des ménages (ERC) conduite par l’Office fédérale de la statistique (années 1998, 2000, 2002, et 2004). La Suisse a également fourni des données, dans une moindre mesure cependant, pour les années 1982 et 1992. Le point fort de cette base de données est bien évidemment constitué par le fait qu’elle permet les comparaisons internationales, ainsi que dans le temps. Elle est ainsi très populaire parmi les étudiants en sciences politiques, économiques et sociales, mais aussi parmi les chercheurs qui travaillent dans les domaines de la pauvreté et des inégalités de revenu.

Accès aux données

La Suisse étant membre du projet, les chercheurs et les étudiants du pays peuvent, après inscription, utiliser gratuitement cette base de micro-données, selon les modalités de diffusion du LIS. Il faut également signaler que le LIS met librement à disposition, sur son site web, plusieurs centaines de “working papers” issus des analyses des utilisateurs. Finalement, un workshop qui permet de mieux connaître cette banque de données et les possibilités d’exploitation qu’elle offre est organisé chaque été au Luxembourg.
Vous trouverez de plus amples informations sur le site du LIS.