Skip to navigation Skip to the content

Documentation/FAQ

Panel suisse de ménages

L’objectif principal du Panel suisse de ménages (PSM) est d’observer le changement social, notamment la dynamique de l’évolution des conditions de vie de la population en Suisse.

Le PSM est une enquête menée annuellement auprèsde ménages privés résidant en Suisse. Tous les membres d’un ménage sont interviewés, principalement selon la technique de l’interview téléphonique assistée par ordinateur (CATI).

Soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, le PSM constitue une base de données longitudinales unique en Suisse. L’enquête porte sur un vaste ensemble de sujets et d’approches dans le domaine des sciences sociales.

La collecte de données a débuté en 1999 avec un premier échantillon composé de 5’074 ménages et de 12’931 individus. En 2004, un deuxième échantillon, constitué de 2’538 ménages et de 6’569 individus a été ajouté ; depuis 2013, un troisième échantillon, incluant 4’093 ménages et 9’945 individus, est interrogé en parallèle.

Actuellement, les données disponibles du PSM contiennent les informations récoltées depuis 1999 jusqu’en 2013. Ces données sont disponibles gratuitement pour les membres de la communauté scientifique (voir la rubrique Data/Support).

Cohorte LIVES et PSM, spécial Vaud

En 2013, lors du tirage du 3ème échantillon du PSM (PSM III), deux autres projets de recherche ont été lancés en collaboration avec le PSM.

La cohorte LIVES : le pôle de recherche national LIVES a démarré une enquête de cohorte qui porte sur la population immigrante en Suisse, née entre 1988 et 1997, et scolarisée en Suisse avant l’âge de 10 ans. Le but est d’observer les immigré.e.s de seconde génération à travers le temps et de les comparer à la population Suisse correspondante. En première vague, 1’691 individus ont été interrogés.

Le PSM, spécial Vaud : en collaboration avec le PSM et LIVES, le Département de la santé et de l’action sociale du canton de Vaud a mis en place un panel de ménages vivant dans ce canton. Dans cet échantillon, les ménages financièrement défavorisés sont surreprésentés. En première vague, 1’253 individus ont été interrogés.

Tant la cohorte LIVES que le PSM spécial Vaud ont recouru en première vague à un questionnaire biographique comme le PSM III. Les deux enquêtes utilisent par la suite les questionnaire habituels du PSM. En sus, le PSM spécial Vaud contient des questions supplémentaires relatives à la situation financière, aux transferts sociaux et à la politique sociale. Les données de ces deux enquêtes sont disponible sur notre site web.