Skip to navigation Skip to the content

MOSAiCH-ISSP

MOSAiCH (Mesures et Observation Sociologique des Attitudes en Suisse)

L’enquête MOSAiCH porte sur différents thèmes sociaux et vise à connaître les attitudes et les comportements de la population suisse vis-à-vis des institutions politiques et sociales. Elle s’intéresse en outre à des sujets d’actualité, comme par exemple l’environnement, l’identité nationale, la famille ou le travail. L’enquête se déroule tous les deux ans. A chaque édition, au moins 1000 personnes tirées d’un échantillon aléatoire de la population résidente, âgées de 18 ans et plus sont interrogées en face-à-face.

Le questionnaire de MOSAiCH est constitué d’une partie sociopolitique répétée, de deux modules du Programme international d’enquête sociale (International Social Survey Programme), d’une partie sociodémographique détaillée et de questions spécifiques à la Suisse issues de l’initiative de chercheuses et chercheurs suisses (voir Tableau synoptique de l’ensemble des enquêtes autour du projet MOSAiCH).

MOSAiCH existe sous cette forme depuis l’année 2005. Les différentes enquêtes qui y sont actuellement intégrées, telles que l’ISSP ou l’Eurobaromètre en Suisse, ont toutefois été réalisées indépendamment en Suisse pendant plus de 20 ans. Le projet est organisé de sorte à garantir des comparaisons internationales et dans le temps.

Les modules de l’ISSP constituent une partie importante de MOSAiCH. Née il y a plus de vingt ans, l’ISSP est réalisée dans plus de 40 pays dans le monde entier. En Suisse, jusqu’en 1999, l’ISSP était réalisée ponctuellement au sein de projets de recherche préexistants. De 2000 à 2003, l’ISSP a été associée à l’Eurobaromètre, enquête portant sur la politique et les conditions de vie dans l’Union européenne et en Suisse. L’Eurobaromètre ayant été abandonnée à partir de 2005, c’est le projet MOSAiCH qui a pris en charge la réalisation de l’ISSP tous les deux ans.

Objectifs principaux
Les objectifs principaux de MOSAiCH sont :

  • produire une vaste base de données qui permet d’observer l’évolution des attitudes et des comportements au cours du temps et de comprendre leur diversité dans le monde.
  • mettre à la libre disposition de la communauté scientifique en Suisse des jeux de données de très hautes qualités qui offrent un grand nombre de possibilités d\\\’analyses.